logo 02

Chaudière gaz à condensation : en bref

Le chauffage domestique est un poste de dépense important dans votre facture énergétique, dépassant en moyenne 60% de la consommation totale d’énergie d’un ménage et atteignant souvent 70 à 75%, selon une étude de l’Ademe. Faire le choix d’installer une chaudière gaz à condensation peut s’avérer très judicieux afin de ne pas engager des travaux trop importants dans sa maison, tout en réalisant des économies d’énergie.

Chaudière gaz condensation

 Le chauffage domestique est un poste de dépense important dans votre facture énergétique, dépassant en moyenne 60% de la consommation totale d’énergie d’un ménage et atteignant souvent 70 à 75%, selon une étude de l’Ademe. Faire le choix d’installer une chaudière fioul à condensation peut s’avérer très judicieux afin de ne pas engager des travaux trop importants dans sa maison, tout en réalisant des économies d’énergie.

 

La chaudière à condensation est une chaudière à très haut rendement, qui permet une récupération d’énergie au niveau des fumées.
La chaudière à condensation est une chaudière gaz ou fioul dont le rendement est conforme au niveau condensation suivant la Directive 92/42 CEE. Les fumées sont refroidies au travers d'un échangeur, par le retour de l'eau de chauffage. La vapeur d'eau se condense et sa chaleur latente de condensation est cédée à l'eau des retours, s'ajoutant à la chaleur de combustion. De plus, la température des fumées est ainsi réduite, ce qui nous fait atteindre des rendements supérieurs à 100 %.

 

Le fonctionnement de la chaudière gaz à condensation

Le fonctionnement de la chaudière gaz à condensation reprend le même principe qu’une chaudière traditionnelle et permet en plus de tirer profit de toute l’énergie produite lors de la combustion du gaz. Dans une chaudière classique, le circuit d’eau du chauffage central est réchauffé grâce à la combustion du gaz naturel. La chaudière gaz à condensation tire profit de l’énergie contenue dans les fumées de combustion. Les fumées émises lors de la combustion du gaz naturel contiennent de la vapeur d’eau. Cette dernière condense, en libérant de la chaleur. L’eau de retour du circuit de chauffage se réchauffe grâce à cette énergie. L’évacuation de l’eau libérée lors de la condensation (les condensats) se fait par le réseau des eaux usées.

La chaudière gaz à condensation peut être utilisée dans de nombreux cas

Qu’elle soit fixée au sol ou murale, une chaudière gaz à condensation peut être raccordée à toutes les installations de chauffage à eau chaude. Pour une maison dotée d’un sous-sol ou d’un garage, la chaudière au sol est tout indiquée. La chaudière murale est elle, particulièrement compacte et présente l’avantage de libérer la surface au sol. Pouvant être équipée d’un ballon d’eau chaude, la chaudière gaz à condensation est généralement alimentée par le réseau de gaz de ville, mais peut l’être également par le biais d’une citerne. La chaudière colonne se pose sur le ballon, elle n’est pas encombrante et plutôt esthétique. Enfin, les chaudières gaz à condensation de dernière génération offrent un fonctionnement discret, comparable au bruit d’un lave-vaisselle dernière génération, ce qui lui permet d’être installée dans les pièces habitables. Si vous souhaitez savoir si cette solution est adaptée aux caractéristiques de votre logement, nous vous invitons à nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par telephone au 06,28,51,46,61